Sirius Algeria
هل تريد التفاعل مع هذه المساهمة؟ كل ما عليك هو إنشاء حساب جديد ببضع خطوات أو تسجيل الدخول للمتابعة.

la grippe porcine ce monstre médiatique ni qu'une simple grippe saisonniere

اذهب الى الأسفل

la grippe porcine ce monstre médiatique ni qu'une simple grippe saisonniere Empty la grippe porcine ce monstre médiatique ni qu'une simple grippe saisonniere

مُساهمة من طرف med seddik في الخميس أبريل 30, 2009 7:10 am

selon le site du jim.fr



Le 26 04 2009. Alors que le monde est, selon l’OMS, menacé par une
pandémie de grippe porcine, nous proposons à nos lecteurs une courte
mise au point sous forme de questions-réponses sur cette affection. Ce
texte est basé principalement sur les informations mises en ligne sur
le site des Centers for Diseases Control (CDC) d’Atlanta (1). le plus grand centre mondiale.......






La grippe porcine est-elle une nouvelle maladie ?



Non. Il s’agit d’une affection atteignant le porc, décrite depuis
des décennies. L’agent responsable de la grippe du porc « classique »,
un virus de type A H1N1, a été isolé pour la première fois en 1930.
Quatre sous types principaux de virus A (classés en fonction de leurs
protéines, hémaglutinines [H] et neuraminidase [N]) ont été isolés
depuis chez le porc : H1N1 (le plus fréquent), mais aussi H1N2, H3N2
(mis en évidence en 1998) et H3N1. Le porc a la particularité de
pouvoir être infecté par des virus provenant de différentes espèces :
porc mais aussi homme ou oiseau. Ceci peut conduire à l’émergence de
virus ayant un patrimoine génétique mixte comme cela, est semble-t-il,
le cas dans l’épidémie actuelle.


Quelle est l’épidémiologie animale et quelles sont les manifestations chez le porc ?



La transmission de la maladie se fait d’animal à animal ou à
partir d’objets souillés par le jetage. L’affection est hautement
contagieuse dans l’unité d’élevage, la morbidité pouvant atteindre 100
%. Les CDC estiment que 25 % à 50 % des porcs américains ont déjà été
infectés par un virus H1N1 et sont porteurs d’anticorps. Chez le porc,
les signes sont essentiellement généraux (fièvre) et respiratoires
(toux, jetage). La mortalité est généralement faible. On dispose en
médecine vétérinaire de vaccins efficaces.


Que savait-t-on jusqu’ici sur la contamination humaine par des virus grippaux porcins ?



Des cas sporadiques de contamination animal-homme ont été décrits
de longue date. Il s’agissait habituellement de sujets en contact
étroit pour des raisons professionnelles avec des porcs malades.
Cependant quelques observations de transmissions interhumaines ont déjà
été décrites. L’épidémie humaine la plus importante semble être
survenue au New Jersey en 1976 dans le camp d’entraînement de l’armée
américaine de Fort Dix. Elle a concerné 200 personnes avec un cas
mortel. Ni l’apparition ni la disparition du virus à Fort Dix n’ont été
expliquées.


Pour faire face à cette épidémie, qui évoquait celle de la grippe
espagnole de 1918, le président Gérald Ford décida en octobre 1976 de
vacciner la totalité de la population des Etats-Unis. Ce programme fut
interrompu après que 40 millions d’américains eussent été vaccinés dès
le mois de décembre 1976 devant l’apparition de 500 cas de syndrome de
Guillain-Barré (dont 30 mortels) chez les sujets vaccinés.


Le dernier décès par grippe porcine aux Etats-Unis date de 1988 et est
survenu dans le Wisconsin. Avant l’épisode actuel, depuis 2005, 12 cas
avaient été diagnostiqués aux Etats-Unis.


Les signes cliniques de la grippe porcine chez l’homme sont ceux d’une
grippe saisonnière auxquels s’associent parfois diarrhées et
vomissements. Les formes inapparentes après contamination interhumaine
étaient jusqu’ici fréquentes puisque, par exemple dans le cas du
Wisconsin de 1988, de nombreux sujets contacts asymptomatiques se sont
révélés séropositifs pour ce virus. Il n’est pas possible aujourd’hui
de connaître précisément le pourcentage de formes asymptomatiques avec
le nouveau virus qui circule actuellement en Amérique du Nord.


Quand a débuté l’épidémie actuelle ?



L’épidémie actuelle à transmission interhumaine a touché
primitivement le Mexique et le Sud des Etats-Unis. Selon les CDC, les
premiers cas aux Etats-Unis ont été confirmés le 17 avril 2009 chez
deux enfants vivant dans le sud de la Californie.


Quelles sont nos armes contre cette grippe porcine ?



Il semble que les vaccins efficaces contre la grippe saisonnière
ne protégent pas contre cette grippe porcine et qu’un nouveau vaccin
devra être développé.


D’après la très courte expérience des CDC basée sur les premiers cas
survenus aux Etats-Unis depuis fin mars 2009 en Californie et au Texas,
le virus serait résistant à l’amantadine et à la rimantadine mais
sensible à l’oseltamivir (Tamiflu) et au zanamivir (Relenza). Ces deux
produits sont donc recommandés (aujourd’hui) par les CDC en prévention
comme en traitement.

med seddik

عدد المساهمات : 1
نقاط : 3
تاريخ التسجيل : 30/04/2009
العمر : 34
الموقع : ain beida

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى